27 juin 2016

ATMO France réagit aux nouvelles annonces concernant la qualité de l’air

La nouvelle agence Santé publique France a publié ce mardi 21 juin, les résultats de ses nouveaux travaux sur l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé en France métropolitaine.

ATMO France, la fédération des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) relève que ces travaux d’évaluation quantitative de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique, auxquels les AASQA ont été associées, confirment que la pollution de l’air touche aussi les milieux ruraux. En outre, comme l’a récemment expliqué la Cour des Comptes dans son rapport publié le 21/01/16, les nécessaires mesures d’urgence ne permettent pas pour autant de lutter contre l’exposition des populations à la pollution de fond, qui est la plus nocive. La fédération des AASQA souligne enfin qu’il est important que le dispositif de surveillance de la qualité de l’air continue d’évoluer pour permettre une action locale plus rapide grâce à des systèmes régionaux de prévisions en amélioration continue.

ATMO France se félicite que la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, ait choisi AIRPARIF pour présenter à la presse le nouveau dispositif mis en place par l’État pour accompagner les collectivités dans leurs actions de lutte contre la pollution de l’air (Certificats Qualité Air « Crit’Air », nouveaux textes concernant les Plans Climat Air Énergie Territoriaux, les Zones de Circulation Restreinte, les Plans de Déplacements Urbains, les Mesures d’urgences, les contrôles des véhicules, …).

Pour la Cour des Comptes, le réseau des AASQA est « un outil efficace de surveillance de la qualité de l’air ». En vingt ans, ces associations ont vu leurs missions évoluer d’un besoin de connaissances et d’état des lieux à une logique de suivi en étude d’impact et en évaluation des politiques locales et régionales en faveur de la qualité de l’air. Avec leurs cartographies des territoires, leurs inventaires des sources de pollution et leurs outils de scénarisations prospectifs, les AASQA sont les acteurs, présents durablement sur les territoires, en mesure d’évaluer et d’accompagner, de manière indépendante, l’efficacité des plans d’actions, sur la qualité de l’air.

Bernard GARNIER, Président d’ATMO France le réseau des AASQA



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT