4 juin 2013

La Fédération ATMO France réagit après la journée citoyenne du 25 mai

Journée citoyenne du 25 mai : "Réduire la pollution" est considéré comme une des principales motivations pour la France d’engager la transition énergétique.




La Fédération ATMO France, qui rassemble les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air, réagit aux premières analyses de la Journée citoyenne du 25 mai dernier, organisée dans le cadre du Débat National sur la Transition Energétique.



Cet exercice de démocratie participative, mené à l’échelle nationale (participation de plus de 1000 citoyens), apporte la confirmation que, pour près de la moitié des participants, la « transition énergétique constitue «  une urgence car le modèle actuel n’est plus soutenable du point de vue de l’environnement  »
Et «  réduire la pollution et protéger l’environnement (santé, biodiversité, qualité de l’eau, …) » constitue, pour près de 40% des participants, la principale motivation pour la France d’engager la transition énergétique, pollution incluant celle de l’atmosphère générée par la consommation d’énergie.



Parmi les enseignements qui se dégagent de ces débats, ATMO France souligne avec satisfaction que près des 2/3 de participants considèrent la transition énergétique comme une « chance de s’engager vers un modèle de société plus sobre, avec une nouvelle qualité de vie, plus respectueuse de l’environnement  ».
En effet, sous l’angle particulier de la qualité de l’air, toutes les actions visant à réduire les consommations d’énergie (dont l’efficacité énergétique, volet important du débat national) vont dans le sens d’une diminution des polluants émis dans l’atmosphère.



Pourtant la question de la qualité de l’air n’est pas abordée de façon explicite et directe dans le Débat National sur la Transition Energétique, alors qu’elle est présente en filigrane dans les esprits des citoyens.



ATMO France demande donc à la Madame la Ministre Delphine BATHO que la future loi de programmation sur la transition énergétique, mais aussi que la prochaine Conférence Environnementale de 2013, consacrent une part importante à la qualité de l’air, au regard des enjeux environnementaux et sanitaires qu’elle représente.




Régine LANGE,
Présidente de la Fédération ATMO France




Contact :

Anne LABORIE, Secrétaire Générale d’ATMO France

anne.laborie@atmo-france.org

01 44 54 00 86

http://www.atmo-france.org/fr/




PDF - 446.5 ko


Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT