Tubes à diffusion passive

Ce dispositif de mesure est facile à mettre en œuvre. Il représente une bonne alternative aux appareils de mesure automatiques, puisqu’il permet d’étudier un large territoire sans engager d’investissements lourds, tout en assurant la qualité de la mesure.

L’échantillonnage passif consiste à exposer à l’air libre, pendant une durée définie, des cartouches. Par simple diffusion du polluant dans l’air, celui-ci va être piégé par ces cartouches. 
Après une exposition de quelques jours à quelques semaines, selon le polluant surveillé, les tubes sont récoltés et analysés dans un laboratoire d’analyses de façon à connaître la concentration moyenne en polluant durant la période d’exposition.
Ces tubes peuvent être utilisés lors des campagnes de mesures des oxydes d’azote (NOx), de dioxyde de soufre (SO2) ou de benzène/toluène/xylène (BTX).

Madininair utilise, par exemple, ces tubes pour mesurer le dioxyde d’azote NO2 et établir des cartes de dispersion de la pollution automobile.



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT