2 juillet 2015

Qualité de l’air : quel bilan en Martinique en 2014 ?

L’année 2014 confirme l’existence d’une problématique en particules fines en Martinique. Elle met en avant également des dépassements en dioxyde d’azote au niveau des sites de proximité automobile.

Particules fines : des concentrations toujours élevées

L’année 2014 a été marquée par des dépassements du seuil d’information (50 μg/m3/24h) sur l’ensemble des stations fixes mesurant les particules fines PM10. Des dépassements du seuil d’alerte (80 μg/m3/24h) ont également été constatés sur toutes les stations. Les dépassements du seuil d’alerte les plus nombreux sont constatés sur les 2 stations de type trafic : « Fort-de-France, Renéville » et « Robert, Mansarde ».

Par aillleurs, l’objectif de qualité annuel n’a pas été respecté sur ces 2 sites.
En 2014, seule la station « Fort-de-France, Renéville » enregistre plus de 35 dépassements de la valeur limite journalière fixée à 50 μg/m3/24h.

Les dépassements généralisés de PM10, souvent liés au passage d’une brume de sable désertique au dessus du territoire, ont conduit à 22 déclenchements de la procédure d’information et de recommandation et 6 déclenchements de la procédure d’alerte (dont 1 procédure d’alerte déclenchée sur persistance après 2 jours consécutifs de constat de dépassement du seuil d’information et recommandation) sur l’agglomération Fort-de-France/Lamentin/Schoelcher.

Madininair a donc enregistré sur cette agglomération : 39 jours concernés par une procédure d’information et 10 jours avec un dispositif d’alerte activé.

Pour les particules fines PM2,5, les normes réglementaires sont respectées.

Dioxyde d’azote : valeur limite annuelle dépassée à Fort-de-France

L’année 2014 confirme la présence d’une problématique en dioxyde d’azote à Fort-de-France, à proximité de la rocade. La valeur limite annuelle est en effet dépassée sur la station trafic « Fort-de-France, Concorde ». Toutefois, les valeurs maximales horaires semblent avoir baissé par rapport aux années précédentes et aucun dépassement du seuil d’information de 200 μg/m3 n’a été constaté sur ce site.

Sur les autres stations, les seuils réglementaires sont respectés.

Ozone et dioxyde de soufre : niveaux faibles

Les niveaux enregistrés en ozone et dioxyde de soufre sont faibles et respectent largement les seuils réglementaires.

Métaux Lourds : la vigilance s’impose pour le nickel dans la ZR

En 2014, les métaux lourds sont mesurés dans les 2 zones administatives de surveillance.

Dans la ZUR [1], les mesures de l’arsenic, du cadmium, du nickel et du plomb se poursuivent sur le site urbain de « Fort-de-France, Bishop ». Sur ce site, les concentrations moyennes annuelles en métaux lourds sont faibles et respectent les normes environnementales. Aucun risque de dépassement n’est pressenti.

Dans la ZR [2], Madininair a débuté l’évaluation préliminaire des métaux lourds à Bellefontaine. Sur ce site, les concentrations moyennes pour l’Arsenic, le Cadmium et le Plomb respectent largement les seuils réglementaires.

Cependant, pour le Nickel, la concentration moyenne enregistrée de 18 ng/m3 dépasse le seuil d’évaluation supérieur de 14 ng/m3 et est proche de la valeur cible de 20 ng/m3 sur la période de mesure. Ainsi, le risque de dépasser la valeur cible sur ce site est élevé.

Benzène : objectif de qualité non respecté dans la ZUR

En 2014, dans la ZUR, la mesure du benzène a été effectuée par prélèvement actif pendant 33% du temps de l’année sur le site trafic « Fort-de-France, Renéville ». La concentration moyenne annuelle en benzène mesurée sur le site est supérieure à 2 μg/m3. L’objectif de qualité n’est pas respecté.
Dans la ZR, l’évaluation des concentrations en benzène est effectuée à l’aide d’une méthode estimative (tubes passifs) dans 5 communes : Bellefontaine, Carbet, Sainte-Marie, Trinité et Trois-Ilets. Les concentrations moyennes annuelles en benzène enregistrées sur ces 5 sites respectent largement les normes en vigueur.

HAP : pas de risque de dépassement

En 2014, la mesure du benzo(a)pyrène (seul HAP réglementé) a été effectuée dans la ZUR, par prélèvement actif pendant 14% du temps de l’année sur le site de « Fort-de-France, Bishop ». La concentration moyenne annuelle en benzo(a)pyrène est faible et respecte largement la norme environnementale.
En 2014, Madininair n’a pas effectué d’évaluation du benzo(a)pyrène dans la ZR.

Monoxyde de carbone : respect des normes en vigueur

En 2014, la surveillance du monoxyde de carbone a été effectuée par estimation objective mais également en s’appuyant sur l’inventaire régional des émissions de polluants atmospériques et la modélisation.
L’estimation objective et la modélisation du CO ont conclu en 2014 à un respect des normes sanitaires et environnementales sur l’ensemble du territoire.

Cliquez ici pour consulter le rapport d’activité et le bilan des mesures 2014 en Martinique



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT