Indice ATMO

L’indice ATMO est un indicateur journalier de la qualité de l’air créé en 1994 à l’initiative du ministère chargé de l’Environnement et de plusieurs associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air. Il est calculé et diffusé par les Associations Agréés de Surveillance de la Qualité de l’Air.

Depuis sa révision en janvier 2021, l’indice ATMO qualifie la qualité de l’air à l’échelle de chaque commune du territoire national, en 6 classes : Bon / Moyen / Dégradé / Mauvais / Très mauvais / Extrêmement mauvais. Il est calculé quotidiennement à partir de 5 polluants réglementés : le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2), l’ozone (O3), les particules fines dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres (PM10) et les particules fines dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres (PM2,5). L’indice ATMO correspond alors au plus dégradé des sous-indices calculés pour chacun de ces 5 polluants.

Exemple :

Méthode de calcul de l’indice ATMO :

L’indice ATMO est calculé quotidiennement à partir de modélisations cartographiées de la pollution de fond. Ces modélisations sont analysées, comparées avec les mesures des stations de surveillance de Madininair (stations dites « de fond »), corrigées si besoin avant d’être validées par le prévisionniste. L’indice ATMO est donc une prévision journalière de la qualité de l’air élaborée pour le jour-même et le lendemain.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ? Faites-en profiter vos amis :